rencontresgratuites.net
votre premiere visite ? Espace Membres. CONTACT forum

RENCONTRES GRATUITES

rencontres
le roman de l'amour en 2013 des impasses et des trahisons...
Après peut-être un roman autobiographique, Ternoise va encore plus loin...
Quand les rencontres sur Internet aboutissent... à un roman...
roman rentrée littéraire 2013

Un Amour béton...

La présentation et liens achat (seulement 3,99€ en numérique ! exemple sur Amazon Kindle : accès direct, )
Egalement publié sous le titre Le roman de la révolution numérique.
titre 2 du roman de la rentrée littéraire 2013

Le roman de la révolution numérique sur livres.tv



Extrait... Une page au hasard...

Le 21, Nadège me raconta Amina et Carlo, vus de la confidente. La confidente, c’est le rôle qu’il lui imposa quand elle devint sa future belle-fille, avec l’intention, parfois avouée, de la transformer en confilove, comme Amina fut l’amimour. Comme elle aurait voulu le rester ! Naturellement, ce n’était pas cela « rester amis » au sens qu’elle souhaita m’imposer en mai 2010 mais c’était bien ce qu’elle lui notait ne pas pouvoir accepter dans sa lettre du 3 avril 2010, « une amitié et profiter des bons moments dès que l’on aurait l’occasion de se voir, car je suis si bien dans tes bras. »

Tout ce que j’ai reçu, il l’a lu. Il transmettait systématiquement à Nadège les messages qu’Amina m’envoyait, se moquant de « la dinde qui joue double jeu. »
Comme paraît-il tout diplomate digne de ce nom, il avait installé sur son ordinateur un logiciel récupérant les mots de passe et, le premier soir, après l’avoir bien consommée, il eut envie d’une douche.
- Tu peux naturellement utiliser l’ordinateur, ma princesse...
Ce qu’elle fit immédiatement. Et c’est de chez lui qu’elle me raconta sa médaille... elle avait participé à une course de femmes, naturellement au profit d’une œuvre caritative. Son fils était très fier d’elle... elle n’hésita pas à prétendre que le mail s’était bloqué la veille au soir à cause d’une coupure d’électricité. Il y eut de fréquentes coupures durant cette période ! La semaine suivante, c’est également de chez lui qu’elle répondit à l’un de mes messages où tellement perturbé par des cauchemars j’avais fini par lui demander des nouvelles de son vagin. Jamais je n’ai imaginé le pire d’une réponse en apparence intime comme on n’en écrit qu’à son amour : « Il est irrité mais il n’a pas d’odeur. » Oui, elle le reconnut, le bel ami l’avait bien informée d’une absence d’odeur.

Nadège avait tout lu, de leur correspondance que j’ai finalement récupérée en août 2010. Avec les confidences du grand manipulateur. Il se moquait de lui avoir, au restaurant, récité du Kundera « Le tout, c’est d’être comme on est, de ne pas rougir de vouloir ce que l’on veut, de désirer ce que l’on désire. Plus que tout, il faut oser être soi-même. Je te le déclare Amina, depuis le début tu me plais et je te désire. » Il lui avait juste ajouté quelques gouttes dans son Coca après l’avoir baisée une première fois, quand elle parla de moi. Mais quand elle lui avait répondu qu’elle avait été subjuguée par son intelligence et son entrain, il eut un doute : avait-elle également retenu « la plaisanterie » et joué le rôle d’Hélène ? Cherchait-elle à vivre comme dans les romans qu’elle avait aimés ? Interrogation proche de la mienne quand j’appris qu'en mars 2010 elle lisait "belle du seigneur". Elle m’a toujours répliqué que ça n’avait rien à voir, qu’elle n’avait jamais été une femme intéressée cherchant un diplomate aisé. C’était un coup de foudre, une belle histoire même si elle m’aimait encore. Comme je devais le comprendre ! (« - Alors il fallait me quitter ! - Je ne pouvais pas, je t’aimais - Tu m’aimais, je t’aimais mais il fallait que tu me trompes ! - Je croyais que tu ne m’aimais plus ! - Je t’attendais et t’écrivais chaque jour et pourtant je ne t’aimais plus ! C’est facile de se mentir pour trahir sans état d’âme... et tu as eu tes affreuses douleurs au ventre, que tu me prétendais provenir du stress de l’approche du concours dans tes mails mais là, quand tu te tordais de douleur, tu ne pouvais plus te mentir, tu voyais une putain dans ton miroir - Arrête, c’est de l’histoire ancienne. Je regrette. Je regrette tout. Arrête de me torturer. Aie confiance en moi. »)

Début du chapitre
XXIX Révélations sur Amina




Ajouter un avis tout public



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

imagerss


toutes les photos du site.

sur le forum : Les meilleurs sites de rencontres sur internet
LIRE PROPOS et commentaires.

le roman de l amour en 2013 des impasses et des trahisons